Artimium 360 contre indications : Précautions d'utilisation

Élaboré par Biovancia en France, Artimium 360 est un complément alimentaire qui participe au maintien de la souplesse des articulations et à leur bonne santé. Il joue aussi bien un rôle préventif que curatif et il a fait plusieurs heureux dans le rang de ses consommateurs. Êtes-vous suffisamment motivé pour vous y mettre ? Ne le faites pas sans avoir lu ce point des Artimium 360 contre-indications.

Contacter un médecin avant toute utilisation d’Artimium 360

Il est important de ne pas confondre Artimium 360 avec un médicament. En effet, il n’est pas destiné à soigner à la base l’affection qui entraîne les douleurs. Ainsi, en soulageant ces dernières, il pourrait cacher l’évolution et l’aggravation de la maladie. Il est donc recommandé de voir un médecin pour connaître le diagnostic exact avant d’entamer la cure.

Parfois, le patient pourrait même découvrir que ses malaises ne proviennent ni d’un rhumatisme ni d’une affection pour laquelle ce produit est recommandé. Par exemple, les douleurs articulaires engendrées par une prise de poids excessive découlent du fait que l’ossature supporte mal le poids du patient. Recourir à ces gélules dans ce cas précis peut mettre à mal l’organisme. Ce dernier ne souffrant d’aucune carence en soufre, en collagène ou autres.

Par ailleurs, il est aussi important de signaler au médecin traitant la prise de cet alicament contre les articulaires. Cela empêchera une éventuelle mauvaise interaction avec la médication en cours.

Profil du patient qui doit éviter la consommation de ces gélules

Le fait qu’Artimium 360 soit 100 % naturel n’autorise pas à tout le monde de l’utiliser. Cette section présente le profil de quelques patients qui ne devraient pas consommer ces gélules selon le fabriquant Biovancia.

Éviter Artimium 360 lorsqu’on souffre d’affection rénale ou hépatique

Parce qu’il peut arriver que des consommateurs fassent un surdosage, Artimium 360 est contre indiqué pour ceux qui souffrent de maladies rénales ou hépatiques. En temps normal, tous ses composants sont censés être évacués facilement en cas d’excès. Mais lorsque les fonctions du foie et des reins ne jouent plus correctement leur rôle, il risque d’y avoir un problème de douleurs. En effet, ces deux organes jouent des fonctions clés dans le processus d’élimination d’éléments toxiques du corps.

Si cette recommandation n’est pas respectée, les risques auxquels s’expose le consommateur sont :

  • Une intoxication ;
  • Des formations de cristaux au niveau des articulations ;
  • La diarrhée ;
  • Autres troubles gastro­-intestinaux ;
  • La nausée ;
  • Des céphalées ;
  • Des apparitions d’allergies et de bleus cutanés.

Pour éviter donc tout effet indésirable, le sujet souffrant de maux assimilés doit éviter ce produit.

Éviter cette cure lorsqu’on suit un traitement de la chimiothérapie

La chimiothérapie est un traitement très puissant qui apporte de grands bouleversements dans l’organisme du sujet. Au nombre des malaises qu’elle occasionne, il y a notamment des douleurs assez semblables à celles qui sont dues à l’arthrose. Pour y voir plus clair, il est recommandé d’attendre que la chimiothérapie finisse. Ainsi, lorsque les douleurs persistent, on peut contacter un médecin avant de décider finalement de l’opportunité d’un traitement Artimium 360.

Mise en garde pour les femmes enceintes, allaitantes et les mineurs

Lorsque les contre-indications ci-dessus mentionnées sont respectées, Artimium 360 se révèle en tant qu’un excellent produit pour la santé des articulations. Dans la plupart des cas, aucun effet secondaire n’est observé. Les risques sont donc faibles et même nuls. Cependant, selon les fabricants, il serait judicieux d’éviter sa prise chez les mineurs, les femmes enceintes ou celles qui allaitent. Il s’agit en effet d’une recommandation valable pour tout type d’alicaments dans le genre.

Recommandations générales provenant de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation

L’Anse dans son rôle de gardien sanitaire suit de près les compléments alimentaires commercialisés en France. En mars 2015, elle s’est auto saisie du dossier d’un homme de 65 ans hospitalisé pour avoir consommé pendant 2 mois un complément alimentaire à visée articulaire. Après des examens minutieux des préparations de la même catégorie, l’institut recommande ceci. Certaines personnes doivent éviter les compléments alimentaires pour corriger leurs douleurs articulaires dans les cas suivants :

  • Problèmes de diabète ;
  • Problèmes d’asthme ;
  • Allergie aux crustacés ;
  • Sujet traité par des anticoagulants ;
  • Patients devant contrôler leurs apports en calcium, sodium et potassium.

En plus, tout comme les fabricants, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation recommande aux femmes enceintes et aux enfants de les éviter. En gros, pour ne commettre aucune maladresse, il est recommandé de contacter un professionnel de la santé. Il faut alors suivre scrupuleusement son avis Artimium 360 contre-indications.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici