RETOUR AU SOMMAIRE
Retour à la page d'accueil sur les drogues
 
 

Champ de pavot
Parmi les plantes cultivées illégalement pour produire des drogues, les productions les plus importantes concernent le cannabis (marijuana et haschich), le pavot (opium et dérivés comme l’héroïne), la coca (cocaïne et crack). Des plantes à drogue sont aussi cultivées légalement comme le qat et le tabac.
La production des drogues a considérablement augmenté au cours de la décennie 1985-1995. Si l'on attribue l'indice 100 aux productions illicites en 1985, elles atteignaient en 1996 les indices 150 pour le cannabis, plus de 200 pour la feuille de coca et près de 350 pour l'opium. Si une certaine stabilisation de la production de coca a été observée ces dernières années, il n'en est pas de même de la production d'opium qui a continué à augmenter, notamment en Afghanistan. Malgré l'interdiction par les Taliban de la culture du pavot en 2001 et son prolongement par les nouvelles autorités, la culture du pavot continue à prospérer dans ce pays et les dernières récoltes ont battu des records de production.  
Dans le monde, une vingtaine de pays possèdent d'importantes cultures illicites. Six d'entre eux y consacrent plus de 1,5 % du total des terres cultivables, le Pérou et l'Afghanistan (près de 3 % chacun) arrivant en tête.
 



 
La surface totale occupée dans le monde par les cultures illicites de pavot à opium serait d'environ 280 000 hectares. La production d'opium qui était de 1 500 à 2 000 tonnes à la fin des années 80 aurait atteint 4 500 à 5 000 tonnes en 1996 et probablement 6 000 en 1998 après une année de forte baisse en 1997 due à de mauvaises conditions climatiques. Si le Croissant d'Or et le Triangle d'Or fournissent à eux seuls 90 % de l'opium illicite, des plantations à plus petite échelle existent ailleurs, notamment en Amérique latine. Les deux tiers de l'opium produit sont transformés en héroïne. Le potentiel de production mondial d'héroïne est d'environ 300 tonnes annuelles, largement supérieur aux besoins des héroïnomanes de la planète.
 


 
La production de cannabis s’étend sur plusieurs centaines de milliers d’hectares dans le monde et les cultures de cannabis occupent des surfaces très importantes dans toutes les régions, notamment en Afrique, en particulier au Maroc, dans le Croissant d'or (Afghanistan, Pakistan), en Asie du sud-est, en Amérique, etc. En Europe et en Amérique du Nord il existe une culture en intérieur de variétés à haut rendement. 
 
 
 


La plus grande partie de la coca a pour origine les trois pays andins, Bolivie, Colombie et Pérou qui produisent 98 % de la cocaïne mondiale. La surface totale de coca est estimée à quelque 200 000 hectares dont près de la moitié en Colombie, le Pérou et la Bolivie se partageant le reste. La production de cocaïne annuelle est estimée à quelque 800 à 1 000 tonnes. 
 
 


Le qat est cultivé au Yémen, en Éthiopie, au Kenya et à Madagascar.  Il occuperait aujourd’hui au Yémen, pays où sa culture n'est pas prohibée, entre 120 000 et 140 000 hectares soit près d’un vingtième des terres cultivables et représenterait un quart de la production agricole. 
 


Le tabac est cultivé légalement dans le monde entier et le nombre de fumeurs de tabac est estimé par l'OMS à environ 1,2 milliard soit environ un tiers de la population mondiale âgée de plus de quinze ans. Les fumeurs de tabac représentent parmi l'ensemble de la population mondiale environ 47 % des hommes et 12 % des femmes. L'ampleur des dégâts sanitaires induits par le tabagisme, de loin la plus grande et la plus grave toxicomanie affectant l'humanité, fait du tabac la plante à drogue cultivée la plus dangereuse sur le plan de la santé publique.



 
Le kava-kava est une boisson traditionnelle préparée à partir des racines de Piper methysticum. Elle est consommée dans plusieurs archipels du Pacifique où la plante est cultivée. 
Son statut varie selon les pays mais il est le plus souvent légal. 

RETOUR AU SOMMAIRE
TOUS DROITS RÉSERVÉS
Didier Pol © 2001
dpol#noos.fr
Emplacements des visiteurs de cette page

N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc