RETOUR AU SOMMAIRE
Retour à la page d'accueil sur les drogues
 
 

Trichocereus pachanoi
  • Une drogue très ancienne
Trichocereus pachanoï ou cactus de San Pedro est un cactus originaire des Andes centrales où il est cultivé par différentes tribus indiennes pour ses propriétés hallucinogènes. C'est un grand cactus de forme allongée atteignant 3 à 6 m de hauteur, de couleur bleu-vert à vert foncé, dont la tige forme des côtes en nombre variable, quatre à sept selon les variétés. Les cactus à quatre côtes, les plus rares, sont les plus recherchés en vertu de propriétés jugées particulières liées au chiffre quatre (cactus des quatre vents). Les côtes portent des mamelons en général dépourvus d'épines. Les fleurs odorantes, en forme d'entonnoir d'une vingtaine de cm de long, s'épanouissent la nuit. Elles sont brunes à l'extérieur et blanches à l'intérieur. T. pachanoi contient divers alcaloïdes dont de la mescaline (2 % de la matière sèche) qui lui confère ses propriétés hallucinogènes. Il est connu depuis plus de 3 000 ans dans les Andes avec des représentations sur des poteries et des pierres trouvées dans des temples du Pérou ce qui en fait un des hallucinogènes les plus anciennement connus d'Amérique. Son usage, très répandu jusqu'à la conquête espagnole, fut combattu par l'église mais s'est maintenu dans les Andes, au Pérou, en Bolivie et en Équateur. 



Molécule de mescaline

Fleur de Trichocereus pachanoi








 

  • Usage
Pour préparer la boisson, le cactus est coupé en tranches qui sont mises à bouillir dans l'eau pendant plusieurs heures. Le liquide est ensuite consommé directement ou après ajout de diverses plantes qui peuvent être  simplement aromatiques ou qui renforcent son pouvoir hallucinogène. 
Comme la plupart des préparations hallucinogènes traditionnelles, la boisson est consommée au cours de rites chamaniques à but divinatoire ou thérapeutique comportant souvent à la fois des éléments chrétiens et indiens.

Tranches de Trichocereus pachanoi


RETOUR AU SOMMAIRE
TOUS DROITS RÉSERVÉS
Didier Pol © 2001
dpol#noos.fr
Emplacements des visiteurs de cette page

N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc