RETOUR AU SOMMAIRE
Observation de chromosomes géants
Retour aux articles

Réalisation de préparations microscopiques 
de glandes salivaires de larve de chironome

  • Protocole
  • Colorant
  • Fournisseurs

  • Les glandes salivaires des larves de chironome (« ver de vase »), comme celles des larves de drosophile, possèdent des cellules dotées de chromosomes géants que l'on peut observer au microscope (voir la page sur les chromosomes géants de larve de drosophile pour une introduction générale). 

    Voir aussi : Réalisation de préparations microscopiques de glandes salivaires de larve de drosophile
    Le chironome (Chironomus sp)
    Les chironomes sont des insectes diptères voisins des tipules et des moustiques, mesurant environ 10 mm de long et vivant à proximité des plans d'eau et des rivières. Des éclosions quasi synchrones donnent naissance à des nuées de ces moucherons adultes qui volent groupés à la surface ou à proximité de l'eau. Contrairement aux moustiques, les chironomes ne piquent pas. Les mâles possèdent des antennes plumeuses. 

    Chironome adulte
    (taille réelle : 10 mm)
       
    • La larve
     Les larves, appelées improprement "vers de vase", sont de couleur rouge : l'hémolymphe contient de l'hémoglobine qui leur permet de supporter les faibles concentrations en oxygène au fond des eaux où elles vivent. Les larves de chironome peuvent former de véritables tapis au fond des plans d'eau. Beaucoup d'espèces vivent dans des tubes enfouis dans la vase dont les larves émergent pour capturer les particules en suspension. Elles possèdent des filaments branchiaux abdominaux et font circuler l'eau par les mouvements de leur corps. Les nymphes restent au fond des tubes jusqu'à l'éclosion ou sont libres. 
    Il existe une grande variété d'espèces présentant divers modes de vie et peuplant des milieux variés. 

    Deux larves de chironome
    (taille réelle : 10 mm)

    Anatomie de la larve de chironome
       
    La technique de prélèvement des glandes salivaires est comparable à celle pratiquée sur les larves de drosophile. Il s'agit de séparer la tête du reste du corps de telle sorte que les glandes salivaires soient entraînées avec la tête.
    Protocole    
    • Saisir la tête avec des pinces fines.
    • Maintenir en même temps le reste du corps vers le tiers antérieur avec une autre pince.
    • Arracher doucement la tête.
    • Eliminer de la lame les restes de la partie postérieure du corps et les débris éventuels.

    • Il reste alors sur la lame les glandes salivaires attachées à la tête. Elles ont la forme de deux petites masses arrondies reliées au tube digestif par un canal.
    • Recouvrir l'échantillon d'une goutte de colorant et laisser agir 5 à 10 minutes.
    • Recouvrir d'une lamelle.
    • Appuyer légèrement sur la lamelle avec une pince tenue à l'envers pour étaler au mieux les tissus.
     
    Pour tous les clichés présentés :
    Préparations extemporanées.
    Coloration par l'orcéine acétique. 
    Photographies numériques.

    NB Le bleu de toluidine et le vert de méthyle donnent également de bons résultats.


     

     
    • Repérer au faible grossissement du microscope l'échantillon sur la lame et le parcourir pour identifier les grandes cellules des glandes salivaires dont les chromosomes sont rendus bien visibles par l'orcéine.

    • Sur le cliché ci-contre, noter les cellules séparées par l'étalement.

    Cellules de glande salivaire (x 100)
    Cliquer sur l'image pour l'agrandir
    Cliquer sur l'image pour l'agrandir
    Cellule de glande salivaire (x 250)
    Cellule de glande salivaire (x 400)

    Noter la présence de 4 chromosomes et l'alternance de bandes sombres et claires sur les chromosomes

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir
    Gros plan sur les chromosomes (noyau x 1000, objectif à immersion)

     
         

    Préparation du colorant


    Orcéine acétique, solution stock 
    Dissoudre 1 g d’orcéine dans 45 mL d’acide acétique pur. 
    Faire bouillir jusqu’à dissolution et laisser refroidir.
    Filtrer et conserver le filtrat au réfrigérateur.
    Solution diluée à préparer extemporanément 
    Mélanger 9 mL de solution stock avec 11 mL d’eau distillée.

    Fournisseurs

    Chironomes
    Fournisseurs d'articles pour la pêche : les larves de chironomes sont vendues sous le nom de vers de vase pour servir d'appât vivant.

    Vers de vase du commerce

    Orcéine
    Référence O 7380 
    1 g : 13,60 € (tarif 2002)
    SIGMA 
    L’Isle d’Abeau Chesnes, BP 701 38297 Saint Quentin Fallavier Cedex 
    Tel : 0474822800 
    RETOUR AU SOMMAIRE
    TOUS DROITS RÉSERVÉS
    Didier Pol © 2002 
    N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc.

    dpol#noos.fr
    Emplacements des visiteurs de cette page