RETOUR AU SOMMAIRE
 Extraction de l’ADN de chou-fleur
 
  • Protocole
•    Couper en petits morceaux environ 20 g des extrémités d’un chou-fleur.
•    Broyer les morceaux dans un mortier avec une pincée de sable et 2 g de gros sel jusqu’à obtenir un mélange pâteux et homogène.
•    Mettre le broyat dans un morceau de tissu et le presser pour faire exsuder le liquide.
•    Récupérer le liquide dans un tube avec un entonnoir.
•    Ajouter 1 mL de solution de trypsine (25 mg.mL-1) et laisser incuber 15 minutes.
•    Ajouter 2 volumes d'éthanol glacé en le versant lentement le long de la paroi du tube.
•    Agiter légèrement si rien ne se produit.
•    Prélever avec une pipette Pasteur le précipité d'ADN qui se forme à l'interface eau-alcool
Si l’on veut utiliser l’ADN pour une électrophorèse, récupérer l’ADN dans un tube Eppendorf contenant 1 mL d’éthanol absolu. Le centrifuger et éliminer le surnageant. Sécher le culot complètement pour éliminer l’alcool et dissoudre l’ADN dans du tampon TE.

RETOUR AU SOMMAIRE

TOUS DROITS RESERVES
© 1998-2008 D. Pol
dpol#noos.fr
Emplacements des visiteurs de cette page

N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc