Fiche technique
CLONAGE DU CHOU-FLEUR


Préparation du milieu de culture

Prélever stérilement 5 mL de chacune des deux solutions minérales complètes (macroéléments et oligoéléments) dans une fiole jaugée de 100 mL et compléter à 100 mL avec de l’eau distillée.

Placer 2 g de saccharose et 1 g d’agar dans un flacon de 250 mL et y verser la solution précédente.

Passer le flacon au four à micro-ondes pour dissoudre l’agar en surveillant pour éviter les projections. Ajouter la solution de kinétine (facteur de croissance).

Autoclaver la solution après avoir recouvert le flacon d’un capuchon d’aluminium. Autoclaver en même temps des tubes bouchés par du coton cardé recouvert de papier d’aluminium.

Laisser refroidir jusqu'à une quarantaine de degrés C, bien agiter et couler dans les tubes sur 3 cm de hauteur environ. Utiliser une pipette en verre maintenue dans un bain chaud pour couler le milieu.

Préparation de la zone de travail

Nettoyer à l’eau de Javel le plan de travail autour d’un bec bunsen.

Préparer un flacon d’alcool avec un couvercle, des pinces, un scalpel, une boîte de Pétri stérile en verre, un flacon d’eau de Javel diluée et 3 flacons d’eau stérile.

Préparation des explants

Hors du plan de travail, découper un morceau de la partie blanche du chou-fleur de la taille d’une cerise et le placer dans un papier d’aluminium stérile pour le rapporter dans la zone de travail.

Toutes les opérations suivantes doivent être menées en conditions stériles.

Dans la zone de travail stérile, en travaillant dans une boîte de Pétri, découper l’échantillon en 3 morceaux avec des pinces et un scalpel stérilisés (tremper l’extrémité dans l’alcool, la passer à la flamme et laisser refroidir).

Placer les explants dans l’eau de Javel pendant 10 minutes et les rincer dans 3 bains successifs d’eau stérile avec une pince stérile.

Récupérer les tubes de milieu refroidis.

Mise en culture

Enlever le bouchon d’un tube et le poser sur son papier d’aluminium.

Flamber brièvement l’ouverture et utiliser des pinces passées à la flamme pour prendre un explant et le faire tomber à la surface du milieu de culture.

Remettre les pinces dans l’alcool, flamber l’ouverture du tube et remettre le bouchon.

RETOUR AU SOMMAIRE

TOUS DROITS RESERVES
© 1998-2008 D. Pol
dpol#noos.fr
Emplacements des visiteurs de cette page

N'hésitez pas à faire connaître vos impressions, commentaires, suggestions etc